Accueil
Principal : les mensonges
La discrimination
Nos actions
Europe et Discriminations
Législation française
Ecrivez-nous
L'enseignement
Inscription au collège
Le Collège
Fonctionnement des collèges
Liens favoris
Messages de soutien
Témoignages de Lugos
Témoignages pour Mr. Christian Dauriac (Principal)
Dossier : Courriers & commentaires
Inspecteur d'académie
Principal : lettre ouverte
Ministre de l'éducation
Recteur de l'Académie
Conseil Général
Haute Autorité Lutte Discrimination
Députés de la Gironde
Procés pour Diffamation contre l'auteur de ce site
Procédure inspection académique
Statistiques fréquentation

La discrimination

AccueilLiensContactPlan du site
La discrimination et la procédure

La procédure vise les enfants du secteur ayant été scolarisés dans une école privée en accordant une priorité à ceux qui emménagent.Ce qui les privent de leurs droits à l'inscription dans le collège désigné par la sectorisation.


Phase 1 : Décourager la famille

Lorsque la famille s'informe auprès du collège et demande un rendez-vous, le rendez-vous est refusé, et le secrétariat indique que le dossier doit être transmis à l'inspection académique.

Dans notre cas, la demande de rendez-vous est faite le 28 avril, et le dossier transmis à l'académie à l'issue du conseil de classe

Aucune réponse n'est fournie pendant la période où les inscriptions sont possibles

L'objectif est d'inquiéter la famille pour l'inciter à abandonner sa demande



Phase 2 : Inviter l'enfant à retourner d'où il vient


Où était-il l'an dernier ? Et bien, dansez maintenant !!

Dans son premier courrier l'inspecteur écrit "retournez-vous vers votre établissement d'origine" pour procéder à l'inscription "définitive" de votre enfant.

Aucune proposition pour un collège public, aucune mention sur les possibilités de recours.

La discrimination est latente !

Phase 3 : Mépriser le recours, endormir la famille

Dans son second courrier l'inspecteur écrit "vous pouvez inscrire votre enfant dans un autre établissement public ...."

Sans préciser lequel, sans répondre aux questions posées (effectifs des classes), sans se préoccuper de la prise en charge des conséquences de l'éloignement (horaires, transports scolaires)

Le motif évoqué change d'un courrier à l'autre, des critères discriminants sont mis en avant pour les enfants en provenance du privé par rapport  à ceux qui emménagent .

La discrimintation est avérée.


Phase 4 : Attendre la rentrée - Maintenir l'inquiétude

C'est les vacances : prière de ne déranger personne pendant cette période.

Vous ne savez pas où votre fils va faire sa rentrée scolaire : vous n'aviez qu'à le laisser d'où il venait, ce mécréant !!!!

Finalement, nos actions porteront leus fruits : le 23 août, le principal et l'inspecteur se réconcilient avec le droit.

Leurs écarts sont sanctionnés !



© Philippe ROUGELOT
Mentions légales